Cinq signes d'un problème d’humidité dans votre habitation

Comment explorer les solutions écoénergétiques pour régler un problème d’humidité

Sentez-vous un peu de moiteur dans votre habitation? Voyez-vous des traces de moisissure dans la salle de bain? Votre parquet de bois gondole-t-il? Dans l’affirmative, vous pourriez avoir un problème d’humidité.

L’humidité est la quantité d’eau dans l’air. À l’intérieur de votre habitation, elle peut être causée par les activités quotidiennes, par exemple la cuisine, les douches et la lessive. Il est bon d’avoir un certain taux d’humidité, mais un excès peut endommager votre habitation et favoriser la croissance de bactéries nuisibles. De plus, pendant l’été, l’humidité à l’intérieur peut donner l’impression qu’il fait plus chaud que c’est le cas en réalité. Les cinq signes présentés ci‑après vous permettront d’évaluer le niveau d’humidité dans votre habitation. Explorez plusieurs solutions écoénergétiques pour remédier à l’excès d’humidité.


1. Salle de bain embuée

Pendant combien de temps la vapeur reste-t-elle dans la salle de bain après que vous avez terminé de prendre une douche? Si la salle de bain n’est pas munie d’un ventilateur écoénergétique moderne, l’humidité de la vapeur captive dans la pièce pourrait y causer des dommages mineurs. Vous auriez intérêt à vérifier occasionnellement le ventilateur pour vous assurer qu’il est en bon état et exempt de toute poussière ou saleté.


2. Scellement défectueux

L’humidité extérieure peut parfois pénétrer à l’intérieur. C’est le bon moment pour inspecter le scellement autour des luminaires et des portes et fenêtres. En plus de combattre l’humidité, l’ajout d’un produit de scellement ou de calfeutrage autour des luminaires prévient les fuites et atténue le problème d’humidité général dans votre habitation.

L’installation d’un coupe-froid autour des portes et des fenêtres ne sert pas seulement à protéger votre habitation contre l’excès d’humidité. Elle améliore aussi son efficacité énergétique en empêchant l’air chaud ou frais de s’échapper et évite que votre système de chauffage et de climatisation soit sollicité inutilement.


3. Chaleur écrasante

Un air étouffant et collant indique un problème d’humidité. En remplaçant votre système de chauffage, de ventilation et de climatisation par un appareil à haut rendement, vous aiderez à en traiter les symptômes. Mais il faut souvent installer aussi un déshumidificateur pour corriger la cause du problème.


4. Isolation inadéquate et murs balayés par les courants d’air

La pénétration d’humidité excessive dans votre habitation peut indiquer que l’isolation n’est pas efficace ou qu’elle a été endommagée par l’humidité.

En plus d’être la source d’un problème d’humidité, des murs mal isolés causent des courants d’air, si bien que vous consommez davantage d’énergie dans toute la maison pour maintenir une température confortable. Une amélioration de l’efficacité énergétique des murs, du grenier et du sous-sol peut s’avérer très efficace.

Nous vous proposons quelques conseils qui vous aideront à maintenir le taux d’humidité approprié dans votre habitation.


5. Remplacement de votre déshumidificateur

Si vous commencez à sentir un peu de moiteur et d’inconfort dans votre habitation, prenez le temps de vérifier votre déshumidificateur. S’il commence à dater ou que c’est un modèle peu efficace, le moment est peut-être venu de le remplacer. Après un certain temps, la plupart des vieux appareils finissent par être contre-productifs en consommant de l’énergie sans donner beaucoup de résultats positifs.

Un nouveau déshumidificateur certifié ENERGY STAR® sera beaucoup plus efficace qu’un vieil appareil. L’efficacité des déshumidificateurs ayant cette certification est de 15 % supérieure à celle des modèles standard. S’il y a un problème d’humidité dans votre habitation, explorez des options écoénergétiques – à lui seul, le remplacement de cet appareil se traduit par d’importantes économies d’énergie récurrentes.


question mark

La saviez-vous?

L’efficacité des déshumidificateurs ayant cette certification est de 15 % supérieure à celle des modèles standard.


Réglage de la température

On peut aider à atténuer l’humidité en réglant la température, mais il est préférable de s’attaquer à la cause du problème. Le thermostat et le déshumidistat permettent tous deux de régler des conditions de l’air ambiant – respectivement la température et le taux d’humidité.

Les réglages varient selon les conditions météo à l’extérieur. En règle générale, plus il fait froid dehors, plus on abaissera le réglage du taux d’humidité. Une fois ce taux réglé, le déshumidistat actionnera automatiquement un ventilateur – généralement dans une salle de bain – lorsque cette valeur sera dépassée.

L’humidité peut faire augmenter grandement la consommation d’énergie de votre ménage. Les mesures d’amélioration de l’efficacité énergétique prennent souvent en compte le taux d’humidité. Elles peuvent donc être très efficaces pour protéger votre habitation à la fois contre le gaspillage d’énergie et les dommages causés par l’humidité.

Pour en savoir plus sur les mesures de contrôle de l’humidité dans votre habitation écoénergétique, vous pourriez envisager de demander de l’information sur une évaluation énergétique ou des améliorations de l’efficacité énergétique.