Quel est le taux d’humidité dans votre habitation – et pourquoi est-il important?

Tout comme la température, le taux d’humidité dans une habitation a une grande importance. Voici quelques conseils pour déterminer le taux d’humidité ambiant chez vous et détecter les signes indiquant qu’il pourrait y avoir un problème à régler.

Pour rehausser le confort et économiser l’énergie à la maison, la plupart des gens ajustent le thermostat. Mais il y a un autre élément essentiel à prendre en compte : le taux d’humidité.

L’EMPLACEMENT IDÉAL POUR OPTIMISER L’EFFICACITÉ DE VOTRE THERMOSTAT

Une température trop élevée ou trop basse dans une habitation nuit au confort des occupants. De même, un taux d’humidité ambiant trop élevé ou trop faible peut avoir une incidence sur la sensation de confort.

D’après Stephen Dixon, consultant qui aide les entreprises et les résidents à consommer l’énergie plus judicieusement, le taux d’humidité peut nuire à la qualité de l’air et au confort dans une habitation, mais ce n’est pas le seul élément qui entre en ligne de compte. Combinés, un taux d’humidité et une température qui ne conviennent pas peuvent poser davantage problème. 

Par exemple, l’air sec en hiver peut faire gercer les lèvres, créer de l’électricité statique dans les cheveux et les vêtements, voire provoquer à l’occasion un saignement de nez.

L’air humide en été peut aussi apporter son lot de désagréments. La moisissure et les acariens prolifèrent dans un environnement humide et créent des problèmes pour les personnes allergiques ou asthmatiques. En outre, nous savons tous à quel point l’air chaud et humide est inconfortable (c’est le facteur humidex indiqué dans les bulletins météo canadien).

Pendant l’été, un climatiseur rafraîchit l’air ambiant tout en réduisant le taux d’humidité. Toutefois, un appareil trop puissant pour la zone à climatiser rafraîchira l’air ambiant sans avoir le temps d’en extraire l’humidité (vapeur d’eau). En pareil cas, l’air sera froid et humide. Vous pourriez alors avoir besoin d’un déshumidificateur. N’hésitez pas à consulter un entrepreneur en chauffage, ventilation et climatisation pour connaître les options qui s’offrent à vous.

Taux d’humidité idéal – et signes de problèmes

Les habitations sont toutes différentes, mais un taux d’humidité de 30 à 40 % est généralement idéal en hiver pour garder les occupants au chaud et assurer leur confort sans entraîner de condensation dans les fenêtres. En été, il peut se situer entre 50 et 60 %. 

Connaissez-vous le taux d’humidité dans votre habitation? Pour le mesurer, vous pouvez utiliser un instrument conçu à cette fin. 

L’humidistat permet de mesurer et de régler le taux d’humidité dans une habitation. La plupart des modèles sont reliés à un humidificateur installé directement sur l’appareil de chauffage. Certains sont posés sur un mur ailleurs dans l’habitation.

L’humidistat fonctionne avec l’humidité comme le thermostat avec la température. Toutefois, au lieu de mesurer et de régler la température, il mesure le taux d’humidité ambiant et active ou désactive l’humidificateur en conséquence. La plupart des appareils de chauffage résidentiels ne comportent aucune fonction de déshumidification. Ils permettent uniquement d’ajouter de l’humidité au besoin. Si votre habitation est trop humide, il est possible que vous ayez besoin d’un déshumidificateur portatif. 

M. Dixon signale que les vieux humidistats muraux donnent souvent des mesures inexactes. Par ailleurs, la plupart des thermostats intelligents affichent le taux d’humidité ambiant (sans toutefois permettre de le régler). Vous pourriez aussi vous procurer un hygromètre, instrument peu coûteux permettant de mesurer le taux d’humidité dans votre habitation. Vous aurez ainsi l’information voulue pour apporter des ajustements au besoin. 

« Si vous comprenez bien les conditions d’humidité dans votre habitation, vous pourrez déterminer les mesures à prendre pour la rendre encore plus écoénergétique, souligne M. Dixon. Lorsque vous aurez l’information appropriée, vous pourrez passer à l’action pour économiser l’énergie. »

Pour en savoir plus sur la gestion du taux d’humidité, consultez notre guide intitulé Apprenez à équilibrer parfaitement le taux d’humidité dans votre habitation.