Save on Energy
icon of transmission lines on globe

Des conseils d’économie d’énergie d’ailleurs dans le monde

Du nord de l’Europe à l’Asie, nous avons découvert plusieurs moyens novateurs d’économiser l’énergie à la maison.

Un peu partout sur la planète, les gens trouvent des moyens de réduire la consommation d’énergie dans leur demeure et d’économiser ainsi de l’argent. Nous vous proposons cinq conseils qui s’inspirent de pratiques observées dans d’autres pays. Voyez comment vous pouvez les appliquer ici en Ontario.

Japon : Rideaux végétaux et murs verts

living wall in Japan

Les rideaux végétaux utilisés au Japon pour économiser l’énergie sont la solution idéale pendant les chaudes journées d’été et les froides nuits d’hiver. Cette idée à la vogue puise son origine dans des installations industrielles ou commerciales japonaises, notamment des bâtiments et des usines, mais elle s’est propagée dans de nombreuses zones résidentielles à la grandeur du pays.

Imaginez un voile de plantes grimpantes allant du sol au plafond. En plus de constituer une magnifique décoration et un point d’intérêt dans votre habitation, le rideau végétal fera de l’ombre et rafraîchira ainsi les fenêtres et le balcon durant l’été. De surcroît, il aura un effet isolant.

Par ailleurs, il est prouvé que la température des murs verts extérieurs diminue de 10 °C  en réfléchissant la lumière du soleil. Pendant l’hiver, ces murs pourront isoler votre habitation et réduire vos coûts de chauffage. 

Vous voulez utiliser une technique similaire chez vous? Recherchez des plantes à feuilles persistantes pour avoir des rideaux végétaux et des murs verts qui conserveront leur feuillage toute l’année.

Allemagne : Maisons passives

Passive house in Germany

Le concept des maisons passives, qui a vu le jour en Allemagne, est devenu un phénomène international ces dernières années. Il consiste à promouvoir, au cours de la construction des habitations, l’application de normes volontaires fondées sur le rendement énergétique. Ces normes prévoient notamment une isolation continue, des fenêtres bien isolées, un ombrage approprié, une bonne étanchéité, une ventilation adéquate et l’élimination des ponts thermiques.

Si vous construisez une nouvelle maison, vous constaterez que le Code du bâtiment de l’Ontario fait déjà état de certains éléments des maisons passives. Les normes de ce code ont récemment été mises à jour pour prévoir l’utilisation de produits de construction (p. ex. isolant, fenêtres, appareils de chauffage et chauffe-eau) plus écoénergétiques, qui améliorent de 15 % (au minimum) l’efficacité énergétique des habitations.

Si vous ne construisez pas une nouvelle maison, mais que ce type d’efficacité énergétique à l’allemande vous intéresse, apportez des améliorations graduellement dans toutes les pièces de votre maison. Vous pourriez commencer simplement par remplacer les fenêtres par des modèles plus écoénergétiques. On trouve en Ontario des entreprises de construction spécialisées dans les maisons passives. Ces entreprises, qui offrent des services de mise à niveau, pourront vous aider à partir du bon pied.

Norvège : Une technologie de réduction de l’éclairage

auto-dimming streetlights on road by the sea at night

Des lampadaires à gradation automatique sur les routes la nuit.

La Norvège a intégré avec brio l’éclairage intelligent dans son infrastructure, en particulier le long des routes. Par exemple, certains tronçons sont éclairés par des luminaires à gradation automatique. Ces luminaires munis d’ampoules DEL font baisser la luminosité à 20 % en l’absence de véhicules, de vélos et de piétons dans un secteur et la ramènent à 100 % quand elles détectent un mouvement. Lorsqu’il n’y a plus de mouvement, l’éclairage se tamise de nouveau pour réduire la consommation d’électricité. L’initiative permet d’économiser 2 100 kWh par semaine sur un seul tronçon.

Les propriétaires d’habitation peuvent s’inspirer de cette initiative norvégienne pour rendre leur éclairage intelligent. Les ampoules à détecteur de mouvement qui s’éteignent ou s’allument automatiquement aident à économiser l’énergie dans les porches, les garages et les autres zones de la maison qui sont peu fréquentées.

Par ailleurs, la technologie de gradation de l’éclairage permet de maximiser la luminosité en cas de détection d’un mouvement et de la faire chuter à 20 % après 20 secondes. Il s’agit d’un excellent dispositif dans les couloirs, car il vous permet de vous déplacer facilement dans la pénombre – option importante pour les parents de jeunes enfants ou les personnes qui ont une fringale en fin de soirée. Essayez d’intégrer dans votre demeure à la fois des ampoules à détecteur de mouvement et la technologie de gradation de l’éclairage pour vous aider à faire baisser votre consommation d’énergie.

Pays-Bas : La chasse aux fantômes

unplugging from loaded outlet

Le gouvernement néerlandais a invité ses résidents à trouver les charges fantômes dans leur maison en éteignant toutes les lumières pour chercher les voyants lumineux qui brillent dans le noir. Les coupables sont les appareils électroniques qui consomment sournoisement de l’électricité quand on ne les utilise pas – consoles de jeux, chargeurs de téléphone, téléviseurs, etc. Tous ces appareils qui gaspillent de l’énergie en mode veille font grimper votre facture d’électricité. Dès que l’appareil est branché, il consomme de l’électricité.

Les propriétaires d’habitations peuvent éliminer les charges fantômes en débranchant les appareils électroniques et électriques qu’ils utilisent peu (p. ex. le mélangeur, dont vous vous servez uniquement le matin). 

Partout dans le monde, les propriétaires d’habitations prouvent combien il peut être facile d’économiser l’énergie, tout en rehaussant le confort de leur demeure et en accroissant sa valeur. Que vous installiez un rideau végétal, que vous débranchiez les appareils électroniques énergivores en mode veille ou que vous investissiez dans des fenêtres certifiées ENERGY STAR, toutes ces petites mesures peuvent se traduire par des économies d’énergie considérables à la longue.

Nouvelle-Zélande et Australie : Priorité aux produits écoénergétiques

man setting eco mode on an appliance

La Nouvelle-Zélande et l’Australie se sont associées pour offrir des produits écoénergétiques à leurs résidents dans le cadre du Programme E3. Les autorités établissent des normes de rendement énergétique pour de nombreux produits, par exemple les ampoules électriques, les électroménagers et les appareils électroniques. Seuls les produits qui respectent ou dépassent les normes en vigueur peuvent être offerts sur le marché. 

Pour informer les consommateurs de l’efficacité énergétique d’un produit, on appose sur chaque produit couvert par le Programme E3 une étiquette indiquant sa cote sur une échelle de six étoiles. Plus il y a d’étoiles, plus le produit est écoénergétique. L’étiquette précise aussi la consommation d’énergie annuelle estimative du produit, si bien que les consommateurs peuvent facilement établir des comparaisons entre des modèles similaires. 

Mais revenons en Ontario! Au moment d’acheter de nouveaux appareils électroniques ou électroménagers pour votre habitation, recherchez les produits certifiés ENERGY STAR. La cote et l’étiquette ENERGY STAR vous permettront de repérer facilement les produits les plus écoénergétiques. Tout comme l’étiquette du Programme E3, celle d’ENERGY STAR vous renseigne sur l’efficacité énergétique des produits. Ainsi, vous pouvez facilement comparer les différents modèles offerts.