Save on Energy
insulating a basement

Un guide pour des améliorations écoénergétiques dans le sous-sol

Maximisez vos économies d’énergie tout en augmentant votre espace de vie grâce à ces conseils.

Les Canadiens dépensent des milliards de dollars chaque année pour des travaux d’amélioration de leur maison, y compris des travaux de rénovation au sous-sol. Et comme beaucoup d’entre nous passons plus de temps à la maison, maximiser nos espaces pour le travail et les loisirs est au sommet de nombreuses listes de choses à faire en été.

Si vous prévoyez de rénover votre sous-sol, voici ce que vous devez garder à l’esprit pour tirer le meilleur parti de votre espace tout en économisant de l’énergie.

Prioriser l’isolation

Quelle que soit la façon dont vous prévoyez utiliser un sous-sol fini, vous voudrez qu’il reste au chaud et au sec. Selon Ressources naturelles Canada, les sous-sols peuvent représenter environ 20 pour cent de la perte de chaleur d’une maison. L’utilisation d’isolant de qualité peut faire toute la différence dans le confort de votre sous-sol.

Avant de rénover ou d’ajouter de l’isolation, vous pouvez consulter un professionnel pour connaître les mesures supplémentaires que vous pourriez devoir prendre, y compris l’imperméabilisation ou l’assainissement du radon, en particulier pour les maisons plus âgées.

Une fois que vous êtes prêt, vous devrez choisir un type d’isolant pour vos murs. Il en existe plusieurs : isolants en natte et en rouleau, en vrac ou soufflés, panneaux de mousse rigide et mousse pulvérisée.

 

Voici un aperçu de ce à quoi chacun ressemble :

Blanket insulation

Isolants en natte et en rouleau

Les isolants en natte et en rouleau sont les types d’isolants les plus couramment utilisés pour les murs, les planchers et les plafonds non finis, et sont les plus faciles à installer. Fait de fibres souples comme la fibre de verre, la laine de roche ou les fibres naturelles, ce type d’isolant peut être coupé pour s’adapter à l’espace que vous remplissez.

Loose insulation

Isolant soufflé ou en vrac

Les isolants soufflés ou en vrac, conviennent mieux aux greniers ou aux autres endroits difficiles à atteindre comme les plafonds ou les toits inclinés. Ils sont également utilisés pour remplir les cavités ou compléter l’isolant existant. Faits de fibres de verre ou de cellulose, ce type d’isolant peut être versé ou soufflé dans les cavités. Gardez cependant à l’esprit que l’isolation soufflée et en rouleau ne remplace pas l’étanchéité à l’air.

Board insulation

Isolant en panneau rigide

Fabriqué à partir de fibres minérales ou de plastiques en mousse, l’isolant rigide est généralement un panneau rigide utilisé pour isoler les murs, les toits et les fondations. Plus cher que l’isolant en rouleau ou en vrac, le matériau en mousse a une valeur d’isolation plus élevée pour une épaisseur donnée et est plus résistant à l’eau que l’isolant en fibre de verre.

Foam insulation

Isolant en mousse à vaporiser

L’isolant en mousse à vaporiser est une mousse expansible qui est pulvérisée sur la surface ou dans la cavité où il est installé. Ce type d’isolant convient mieux à l’isolation des greniers et des murs, ou d’autres cavités nécessitant une bonne étanchéité.


Vous pouvez également utiliser une combinaison de ces types en fonction de votre budget et des fondations de votre maison. Par exemple, l’isolant rigide en panneau de mousse fonctionne bien pour les murs verticaux uniformément, comme le béton coulé ou les blocs de béton, mais il peut ne pas fonctionner aussi bien dans les maisons plus anciennes avec des murs de sous-sol inégaux. La mousse de polyuréthane à alvéoles fermées en vaporisateur, quant à elle, est de haute qualité, fonctionne bien sur les murs inégaux et peut aider à contrôler l’humidité. Cependant, cet isolant ne doit être appliqué que par un installateur certifié, surtout pour s’assurer que vous disposez d’une protection adéquate contre les incendies.

Le coût des matériaux et de la main-d’œuvre et l’utilisation de l’espace influenceront tous votre décision. En général, lorsque vous sélectionnez l’isolation, vous devriez prendre en considération la cote R. Elle montre à quel point une isolation est efficace pour limiter le transfert de chaleur ou le flux de chaleur à l’intérieur et à l’extérieur de votre maison. Plus la cote R est élevée, meilleure est la résistance à la perte de chaleur, ce qui entraîne des économies potentielles sur les coûts de chauffage et de climatisation toute l’année.

Vous pouvez également isoler vos murs de l’extérieur, ce qui peut vous aider à gérer les fuites d’eau ; c’est un processus beaucoup plus intensif qui nécessite une excavation. Ressources naturelles Canada fournit un guide détaillé par étape sur l’isolation intérieure et extérieure du sous-sol.

Lorsque vous isolez, assurez-vous également de sceller les fuites d’air autour de la plaque de seuil, là où la structure en bois rencontre la fondation en béton, et dans les endroits où les tuyaux et les évents passent à travers les murs et la fondation.

En plus d’éviter les fuites d’air autour des murs, vous pourriez vouloir éviter la perte de chaleur à travers le plancher. Même si ce type de transfert de chaleur ne contribue pas beaucoup à l’inefficacité énergétique globale, l’utilisation de matériaux de sous-plancher isolés assurera probablement le confort de votre espace, surtout pendant les mois les plus froids.

Enfin, entreprendre une rénovation du sous-sol est également un moment pratique pour entretenir tout conduit exposé avant qu’il ne soit scellé derrière les murs finis ou les plafonds. Utilisez des mesures d’étanchéité autour de tout conduit qui fuit pour garder le chauffage et le refroidissement plus efficaces.

Améliorer les fenêtres et les portes

Lorsque vous améliorez ou ajoutez de l’isolation pour réduire le transfert de chaleur, vous pourriez également envisager de remplacer les fenêtres et les portes extérieures par des modèles plus écoénergétiques. Même s’ils ne vieillissent pas, parfois, les maisons plus récentes ont des modèles de fenêtres qui ne sont pas aussi efficaces que possible. Les fenêtres certifiées ENERGY STAR® sont 20 pour cent plus écoénergétiques que les fenêtres standard, tandis que les portes avec cette certification sont 15 pour cent plus efficientes que celles qui n’en n’ont pas.

Tout comme les murs isolants peuvent rendre votre sous-sol plus écoénergétique, le scellement des fuites d’air autour des fenêtres existantes peut également aider, même si vous ne les remplacez pas. Le calfeutrage extérieur et le calfeutrage des portes et des fenêtres peuvent tous deux fournir une étanchéité à l’air plus solide pour votre maison.

Gardez à l’esprit que l’installation de fenêtres dans votre sous-sol est souvent plus complexe que l’installation de fenêtres ailleurs dans votre maison. Obtenez plusieurs devis de différents professionnels qualifiés avant votre installation. Un professionnel peut également s’assurer que vos fenêtres sont conformes aux règlements du code du bâtiment, surtout si vous avez des chambres au sous-sol ou si vous prévoyez de créer une unité de location.

Soyez conscient(e) de l’éclairage et de la température

L’éclairage des sous-sols est souvent une réflexion après coup, mais il peut améliorer l’apparence et le confort de l’espace, tout en économisant de l’énergie, même dans les zones semi-finies. Mettez à niveau l’éclairage fluorescent ou halogène plus ancien vers l’éclairage à DEL dans tout le sous-sol pour réduire les coûts d’électricité.

Lorsque vous planifiez l’éclairage de votre sous-sol, pensez à installer des interrupteurs et des gradateurs séparés pour éclairer des zones précises, plutôt que d’éclairer tout le sous-sol. Par exemple, vous pourriez avoir un espace qui n’a pas besoin d’éclairage au plafond si vous n’allez utiliser qu’un coin du sous-sol pour un espace de bureau ou une aire de jeu.

Pendant que vous mettez à niveau les prises électriques et l’éclairage, pensez à utiliser des interrupteurs intelligents ou des prises intelligentes pour plus de contrôle sur votre éclairage et d’autres appareils électroniques.

Les prises intelligentes se branchent dans vos prises murales standard et peuvent être configurées à l’aide d’une application, ce qui vous permet de contrôler tout dispositif, lumière ou appareil qui y est branché, comme un luminaire, un ventilateur ou une console de jeu. Certaines prises intelligentes ont des fonctionnalités comme la surveillance de la consommation d’énergie et la production de rapports qui peuvent vous aider à optimiser leur utilisation pour économiser de l’argent.

Les interrupteurs intelligents remplacent les interrupteurs traditionnels existants. Vous pourrez toujours allumer et éteindre les lumières à partir d’un interrupteur mural, mais ils offrent des avantages supplémentaires comme la gradation et la capacité de commande à distance grâce à une application dédiée connectée au Wi-Fi ou aux données si vous n’êtes pas à la maison.

Il est important de veiller à ce que tous les travaux électriques soient effectués en toute sécurité et conformément aux règlements du code du bâtiment, alors consultez un professionnel au besoin.

Vous pouvez également profiter d’autres technologies intelligentes, comme les capteurs qui se connectent à un thermostat intelligent pour aider à maintenir une température confortable.

Repensez vos électroménagers

Les sous-sols abritent souvent de gros appareils électroménagers. Si vous prévoyez de moderniser les appareils dans une salle de lavage au sous-sol, n’oubliez pas de rechercher les laveuses et les sécheuses certifiées ENERGY STAR®. Pensez également à laisser de l’espace pour un séchoir à vêtements, ce qui peut vous aider à économiser de l’énergie toute l’année.

Si vous avez un espace de vie supplémentaire, comme une cuisine dans le sous-sol, pensez également à moderniser vos appareils électroménagers. Retirez les vieux appareils que vous n’utilisez plus, comme les congélateurs ou les réfrigérateurs supplémentaires, qui sont souvent appareils gourmands, ou optez pour des modèles plus écoénergétiques.

Selon l’âge et la qualité de votre système CVCA, il peut également s’agir d’un bon moment pour mettre à niveau l’équipement de chauffage et de refroidissement, comme votre fournaise si elle approche de la fin de sa vie utile. Vous pourrie également envisager d’installer un déshumidificateur certifié ENERGY STAR®.

Quels que soient vos plans pour votre sous-sol, prioriser les améliorations écoénergétiques vous aidera à profiter au maximum de votre maison, toute l’année.

VOUS POURRIEZ AUSSI ÊTRE INTÉRESSÉ PAR
Installing spray foam insulation

Guide D’achat : L’isolation, un bon point de départ

Une isolation de qualité est un bon moyen de réduire les coûts d’énergie. Nous avons recensé quelques facteurs clés à envisager avant de faire l’achat de matériau isolant.
energy-efficient front loading washer and dryer

Guide d’achat : Laveuse et sécheuse

Vous êtes à la recherche d’un nouvel ensemble laveuse et sécheuse? Découvrez les éléments à considérer afin de trouver le duo le plus écoénergétique.
woman assessing her smart lighting options in store

Guide d’achat : Éclairage intelligent

La technologie intelligente permet d’économiser l’énergie. Apprenez comment choisir les meilleures options en matière d’éclairage intelligent pour votre habitation.